< retour aux articles

Rencontre avec les gorilles de Varsovie

10 février 2020
Eve
Eve

Viking l’Acrobate

Viking est l’un des trois mâles d’un groupe de gorilles des plaines occidentales (la sous-espèce du gorille occidental) dans le jardin zoologique de Varsovie. En avril, il aura 11 ans, ce qui signifie qu’il est toujours un adolescent « à dos noir ». Petit, il avait des problèmes de santé et a surmonté une batterie d’interventions chirurgicales comme un vrai héros! Maintenant, il profite de sa bonne condition physique puisqu’il est très expressif et passe beaucoup de temps à faire des acrobaties ingénieuses et amusantes, auxquelles ses compagnons ne veulent pas toujours se donner.

Bien que plus petit, il se considère comme King Kong envers les autres gorilles, desquels il reçoit parfois un «coup au nez» . Quand un visage familier apparaît à l’horizon; bénévole, visiteur fréquent du zoo, et plus encore son gardien bien-aimé, Viking demande à jouer au chat, c’est un terrible joueur. Un de ses passe-temps le plus touchant est de chercher des souris vivant dans l’enceinte de l’enclos pour s’en occuper.

Viking l’Acrobate

Bwana vient de fêter ses 13 ans le 13 mars, c’est un jeune à « dos argenté ». Il est arrivé au zoo de Varsovie à partir d’Amsterdam. Sa taille commence à rattraper celle du dominant, Azizi, ce qui conduit souvent à des tensions entre eux, mais ils forment néanmoins, avec Viking, un groupe harmonieux. Bwana est un compagnon de jeu fréquent pour Viking. C’est un mâle avec un beaux pelage noirs brillants, des bras très forts et une allure sans aucun doute accrocheur. Quand il se déplace, il dégage beaucoup de dignité et de paix. Les gardiens du zoo affirment qu’il est assez introverti. Il se couche souvent dans son coin préféré, derrière un pilier, où il peut profiter de la discrétion aux regards humains et d’un moment de solitude, dont nous pouvons aussi avoir besoin.

gorille

Azizi, le géant au grand cœur

Azizi est le plus vieux et le plus grand des trois mâles. Il est né dans le zoo de Zurich et aura 20 ans en mai. Il est appelé « silverback » et c’est le mâle dominant du groupe. Malgré sa taille et son poste à responsabilité de dominant nécessitant fermeté et une certaine dose de bravoure, il représente le « gardien de la paix du groupe ». Azizi se distingue par sa chaleur et son grand cœur. Il a un regard très humain . Tout comme Bwana, il est plutôt introverti, il a aussi son endroit préféré pour sortir. Il y fait souvent sa « méditation » de gorille, lorsqu’il s’assoit à un endroit pour un moment de réflexion. Azizi a perdu sa mère quand il était petit, il y a une sorte d’incertitude en lui, peut-être même un peu de tristesse et un peu de manque de confiance, ce qui se voit parfois lors de situations tendues avec Bwana qui le défi régulièrement.

gorille

Gorilles des plaines occidentales en bref:

  • Nom latin: Gorilla gorilla gorilla
  • Ils sont l’une des deux sous-espèces du gorille occidental. Le deuxième est Gorilla gorilla diehli.
  • À l’état sauvage: des gorilles des plaines occidentales se trouvent au Cameroun, au Gabon, en Guinée équatoriale, en République centrafricaine, en République du Congo et en Angola.
  • Ils habitent à l’ouest du fleuve Congo, principalement dans les basses terres dans des forêts marécageuses, côtières et tropicales secondaires, à des altitudes allant jusqu’à 1 600 mètres. Chaque année, il y a une saison des pluies et une saison sèche.
  • Les mâles peuvent atteindre un poids supérieur à 200 kg
  • La tête est plus grande et plus épaisse que les autres sous-espèces, mais la taille du corps est généralement plus petite.
  • Ils se nourrissent principalement de fruits et de plantes. Parfois, ils ne refuseront pas les termites ou les fourmis. Chaque jour, ils peuvent parcourir jusqu’à 5 km à la recherche de nourriture.
  • Ils forment généralement de petits groupes de 4 à 8 individus avec un mâle dominant.
  • Ce sont des animaux de jour, ils dorment dans leurs nids faits de bâtons, de feuilles et d’autres matériaux disponibles.
  • La gestation dure généralement 8,5 mois.
  • Ce sont des animaux extrêmement intelligents, utilisant des outils, comme des branches, pour vérifier la profondeur d’un courant. En captivité, ils apprennent à utiliser la langue des signes. Le gorille le plus célèbre du monde, un représentant des gorilles des plaines occidentales, Koko, décédé en 2018, avait un vocabulaire de plus de 1000 signes et comprenaient environ 2000 mots d’anglais parlé.
  • La population mondiale estimé de gorilles des plaines occidentales dans des zoos est de 550.

Préservation

Les gorilles des plaines occidentales ont été inscrits dans le Livre rouge de l’UICN en tant qu’espèce à haut degré d’extinction dans un avenir proche. Ce statut résulte de nombreux facteurs, par exemple le braconnage, la déforestation (dégradation des habitats), la chasse (pour la viande, la peau), le kidnapping des nourrissons pour les placer dans des maisons privées, infection par des virus humains… Aujourd’hui, la chasse est considérée comme la plus grande menace pour cette sous-espèce. «Dans le nord-est du Congo, il a été estimé qu’environ 5% des gorilles sont tués par les chasseurs chaque année».

Le nombre de gorilles a diminué de plus de 60% au cours des 20 à 25 dernières années. Même si toutes les menaces pesant sur les gorilles des plaines occidentales étaient supprimées, les scientifiques estiment que la population aurait besoin d’environ 75 ans pour se rétablir ». À l’heure actuelle, la population de sous-espèces dans la nature compte environ 100 000 individus.

Les éditeurs de l’Agora soutiennent la présence d’animaux dans leurs habitats naturels autant que possible, cependant, en raison de l’extinction progressive de l’espèce, nous voyons une lumière d’espoir dans la reproduction dans certains zoos, d’autant plus que de vastes zones de réserves ne sont pas toujours suffisamment protégées. Le jardin zoologique de Varsovie possède non seulement le professionnalisme et la passion des gardiens de zoo, mais aussi leur immense amour pour leurs cousins ​​ »légèrement » plus forts et plus velus. Azizi, Bwana et Viking ainsi que des chimpanzés de l’enceinte voisine se sont retrouvés sous les ailes de bonnes personnes. Pour rappel, les espèces de gorilles de l’ouest et de l’est sont désormais considérées comme en voie de disparition. Cependant, l’entretien du zoo n’est pas toujours possible. Le gorille de montagne, qui est une sous-espèce du gorille de l’Est, en raison de divers aspects physiologiques et comportementaux ne s’est pas adapté à la vie en captivité.

Références:

AZA Gorilla Species Survival Plan® en association avec THE AZA Ape TAG

www.gorillas-world.com

Wikipédia. com

www.worldwildlife.org

www.koko.org

LIGNES DIRECTRICES SUR LES MEILLEURES PRATIQUES DE L’EAZA (Association Française des Parcs Zoologiques) Groupe consultatif sur les taxons des grands singes

Autre article sur le comportement animal ici

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. L'introduction de nouvelles espèces restaure des fonctions écologiques disparues - […] Conservation des gorilles: https://agoradessciences.com/index.php/2020/02/10/rencontre-gorilles/ […]
  2. 5 comportements animaux scientifiquement sourcés qui dévoilent leurs émotions - Agora des Sciences - […] ce sujet vous intéresse, vous pourriez aimer cet article qui aborde les personnalités et les comportements des 3 gorilles…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 2 =